Balises numériques 32Ko
un projet de Catherine Rannou

production du Festival @rt Outsiders / Maison Européenne de la Photographie, Paris, 2009
en collaboration avec le Centre d'art contemporain Passerelle, Brest.

 
 

08/10/19-TU15H27 - AB - protection patrimoniale

La "protection patrimoniale" se développe en Antarctique. Elle concerne les restes des traces laissées par les "premiers explorateurs" et les premières constructions : la hutte d'untel, le canot de tel autre, l'endroit où a débarqué celui-ci, où est mort celui-là, etc...

Avec un retour annoncé sur la Lune, le même phénomène se fait jour : on commence à parler de protection patrimoniale pour la trace du premier pas d'Armstrong, le LEM et autres objets qui jusqu'alors n'étaient, finalement, que des déchets.

Quand est-ce que l'homme préhistorique a commencé à se soucier de la préservation de la trace du premier pas d'un de ses semblables dans la nature qu'il venait d'explorer (autrement que pour retrouver son chemin) ? A se dire qu'il fallait conserver, préserver, tel outil, telle construction fragile ? Aussi bien pour l'Antarctique (au-delà des intérêts touristiques) que pour la Lune, cette propension à la préservation me semble relever de "l'habiter", dans une appropriation qui s'imagine plus durable.

a.bureaud