Balises numériques 32Ko
un projet de Catherine Rannou

production du Festival @rt Outsiders / Maison Européenne de la Photographie, Paris, 2009
en collaboration avec le Centre d'art contemporain Passerelle, Brest.

 
 

09/02/10-TU10H00 - CR - urbanisation ou miniaturisation

Photo de gauche : Intérieur "caravane vie" du raid cargo entre Dumont d'Urville et la station Concordia située à 1200 km à l'intérieur du continent antarctique, abritant 10 personnes pendant une vingtaine de jours en autonomie totale.

Photo de droite : campings car de couples de retraités, migrants lors des fortes températures du "main land" australien vers la Tasmanie plus clémente, en autonomie quasi totale.
C.RANNOU 2009

La reproduction d'un intérieur "comme à la maison" est avant tout recherché.
Dans la "caravane vie" du raid cargo, en partie pour des raisons psychologiques, héritées des années 50, et instituées par Paul Emile Victor : retrouver le confort français et ses traditions au milieu d'un désert de glace.
Dans les camping-cars pour des raisons d'intérêts économiques ciblés.
L'un comme l'autre se heurtent à long terme à des problèmes d'énergie, de poids, de volumes trop importants pour de tels déplacements.
Aucune miniaturisation n'a été envisagée, malgré de multiples astuces de "dépliement" et repliement" que l'on trouve dans les équipements de forains par exemple.
Dans le cas des camping cars, des questions d'aménagement du territoire se posent. Ils construisent, urbanisent une partie du littoral provisoirement mais massivement.
On assiste à une sorte de rapt par le "privé" du littoral, de la vue sur mer à la façon des maisons de vacances de la bourgeoisie du XIX ème siècle et qui colonise ainsi le globe.
L'autonomie quasi totale des ces convois "homogènes" posent également des questions d'intégration et d'échanges avec les régions arpentées.
La conception des caravanes de scientifiques, en Antarctique, ne serait elle pas plutôt proche de la navigation à voile, avec ses contraintes de poids, d'autonomie énergétique, d'aérodynamisme et d'intempéries ?