Balises numériques 32Ko
un projet de Catherine Rannou

production du Festival @rt Outsiders / Maison Européenne de la Photographie, Paris, 2009
en collaboration avec le Centre d'art contemporain Passerelle, Brest.

 
 

08/12/22-TU02H55 - CR - rideau

Annotations sur ce prélèvement:
outils

Il n'y a pas encore de porte entre le sas du container jaune et les 2 couchettes, je trouve deux tissus au fond de mon sac, M-M la médecin avec qui je vais cohabiter, choisit le motif Manga et je propose de l'installer en attendant qu'un menuisier fabrique une porte en contre plaqué l'année prochaine. Entre temps Philippe a pris les côtes de hauteur pour moi, 192 cm de passage. Une Singer surgit dans l'atelier soigneusement emballée dans un carton, le fil est bleu canard, je mesure avec un mètre à ruban métallique de 5m, je fais un ourlet avec un point zigzag, on me trouve du scratch autocollant à défaut d'anneaux et de tringle. La machine ne parviendra pas à coudre la partie femelle du scratch. La colle se prend dans les fils, le fil casse, et la colle bouche le chas de l'aiguille. On me donne un baril de 5 l d'acétone, et du papier absorbant saumon pour nettoyer l'aiguille. Un mécano m'explique comment régler la largeur du point et la tension du fil sur cette nouvelle machine. Il me propose de me faire une cannette neuve, je recommence, et malgré les réglages le fil casse à nouveau. Je trouve une agrafeuse dans le bureau technique et agrafe la bande de scratch régulièrement. Les agrafes ne rentrent pas bien dans le tissu, je trouve un tourne-vis pour les enlever et recommence. C’est bon. Je m'inquiète de la rouille, mais ce n'est pas le problème en Antarctique l'air est tellement sec me répond-on. Je mets ma salopette en plume, ma veste, mon passe montagne, mes gants, mes chaussures de sécurité, mes lunettes et retourne au container jaune à 200m pour installer la deuxième partie mâle du scratch. Le scratch ne colle pas à la paroi isolante de "type frigo". Je retourne à l'atelier, un autre mécano me propose du scotch alu qui adhère à tout support et m'explique que je peux ensuite coller mon scratch. Je me rhabille et retourne au container jaune, ouvre la porte du sas, colle le scotch alu sur la paroi blanche mais le scratch ne colle toujours pas. Je ressors et retourne à l'atelier, le vent se lève, le relief disparait petit à petit dans le blanc. Bernard me demande si j'ai attendu un peu après la pose et si le container est chauffé ? Non ! et me précise que lorsque le container sera branché, cela tiendra, Tito me précise que c'est parce que je n'ai pas passé d'acétone sur le scotch alu, je reprends le baril d'acétone, je remets ma tenue polaire, mes gants de soie, mes moufles, mon passe montagne et regagne mon container jaune. J’ouvre la lourde porte "type frigo" passe de l'acétone avec le papier saumon, pose le scratch, qui adhère aussitôt. Je pose ensuite le rideau dessus, en dépassant bien de chaque côté de la porte. Le motif vers l'intérieur côté couchettes. Un tendeur accroché au porte manteau permettra de retenir le rideau ouvert si nécessaire. Je ferme la porte du frigo et retourne à la station. Je range la machine à coudre, qui était installée sur le baby foot, un pétrel des neiges passe dans le hublot de la porte du garage. Le cuisinier Georgio, a préparé une soupe d’asperge, un gâteau au caramel et à l’ananas, il est 19h00, nous sommes 23 à table, dont deux femmes, il fait jour, il fera jour toute la nuit. Nous partirons toutes les deux après demain avec le raid terrestre et dormirons dans notre container jaune pendant plus de 20 jours.`

C.RANNOU